Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Actualités

Soutenance de thèse de Zhimin Song


"The role of phosphoinositides in the regulation of NADPH oxidase activation in neutrophils" par Zhimin Song, doctorant à 14 h 00, en salle Magat (bâtiment 349), réalisée sous la direction de Sophie Dupré (LCP - Orsay).


Résumé : Les neutrophiles participent à la défense de l’hôte en phagocytant les agents pathogènes et en les détruisant via notamment la production de formes réactives de l’oxygène (FRO). Les FRO sont produites par un complexe multi-protéique :la NADPH oxydase (NOX2). Celle-ci peut s’assembler à la membrane du phagosome lors de la phagocytose mais aussi à la membrane plasmique lors de la stimulation des neutrophiles par des agents bactériens ou des médiateurs de l’inflammation. La NADPH oxydase est une arme à double tranchant ; une activation excessive ou inappropriée de la NADPH oxydase génère un stress oxydant, facteur aggravant des nombreuses pathologies. Cette enzyme doit donc être finement régulée. La NADPH oxydase est activée lorsque les sous-unités cytosoliques de NOX2 (p67phox, p47phox, p40phox) et la petite GTPase Rac s’assemblent avec les sous-unités membranaires (p22phox et gp91phox) à la membrane phagosomale ou plasmique. P67phox régule le flux d’électrons qui transite via gp91phox du NADPH à O2.-. Des travaux récents indiquent que les phospholipides anioniques contribueraient à la régulation de la NADPH oxydase. De plus, Les protéines organisatrices p40phox et p47phox possèdent des domaines de liaison à ces phosphoinositides : p40phox peut se lier au phosphatidylinositol 3-phosphate (PI(3)P) et p47phox au phosphatidylinositol 3,4-bisphosphate (PI(3,4)P2).Nous avons donc voulu comprendre le rôle des ces phospholipides dans la régulation de la NADPH oxydase. Dans un premier temps nous nous sommes intéressés au rôle du PI(3)P, présent au phagosome après la fermeture de celui-ci, dans l’activation de la NADPH oxydase. Nos données indiquent que p40phox fonctionne comme un adaptateur, PI(3)P dépendant, permettant de maintenir p67phox dans le complexe de la NADPH oxydase. Le PI(3)P agit comme un « timer » pour l’activation de la NADPH oxydase au phagosome. Nous avons ensuite voulu examiner le rôle du PI(3,4)P2 dans la régulation de la NADPH oxydase à la membrane plasmique. Ce lipide est formé à la membrane plasmique par phosphorylation du PI(4)P par la PI3K de classe I lors de l’activation des neutrophiles. Nous avons montré que, l’activité PI3K de classe I est nécessaire pour maintenir l’activation, intégrine-dépendante, de la NADPH oxydase à la membrane plasmique.