Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > À la une

Communiqué du CNRS


Cinéma moléculaire ultra-rapide : voir les protéines absorber la lumière
Grâce à un procédé inédit, des scientifiques ont pu filmer les processus ultra-rapides à l’œuvre dans les protéines fluorescentes, largement utilisées comme marqueur en imagerie du vivant.

Ce nouveau procédé, qui utilise des lasers gigantesques aux rayons X, permet d’étudier les processus tels que la vision, la bioluminescence et d’autres jusqu’ici inobservables. Ces travaux sont publiés dans Nature Chemistry le 11 septembre 2017 par une collaboration internationale impliquant les scientifiques du CEA, du CNRS, de l’Université Grenoble-Alpes1, de Lille, de Rennes 1 et Paris-Sud (Laboratoire de chimie physique - CNRS/Université Paris-Sud), ainsi que l’Institut Max-Planck de Heidelberg en Allemagne.

Les expériences décrites dans cet article porte sur une nouvelle protéine fluorescente mettant en évidence un mécanisme d’extinction inhabituel de la fluorescence prévu par dynamique moléculaire et interprété dans ce cas par l’équipe du LCP*.

Lire le communiqué du CNRS

* Isabelle Demachy, Jacqueline Ridard, Bernard Lévy.