Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Recherche > BioPhysique > Rayonnement ionisant et Biosystèmes

Rayonnement ionisant et Biosystèmes


Permanents : Stéphanie DRONIOU (BIASS), Emilie BRUN (MC), Cécile SICARD-ROSELLI (MC)

Les recherches de l’équipe de l’impact du rayonnement ionisant sur les biosystèmes sont à l’interface de la chimie physique et de la biologie. Elles concernent l’utilisation des nanoparticules métalliques pour la thérapie ainsi que les dommages aux protéines induits par le stress oxydant.

 

Nous disposons d’un large panel de techniques analytiques permettant la caractérisation de nanoparticules métalliques que nous synthétisons à façon mais également les dégradations produites par le rayonnement sur des systèmes biologiques, de la molécule isolée à la cellule. Ces thématiques sont l’objet de collaborations nationales et internationales. Elles nous permettent d’accueillir chaque année de nombreux stagiaires du L2 au post-doctorat et de promouvoir l’enseignement à l’interface physico-chimie/biologie au sein de l’université.

Equipements

Sur site

  • Lecteur de plaques à injecteurs (absorbance, fluorescence, luminescence), HPLC, lecteur de gels (protéine, ADN, Western blot), spectroscopie d’absorption et de fluorescence, spectroscopie vibrationnelle, Zetasizer, Microcalorimètre, Electrophorèse capillaire.
  • Salle de culture cellulaire, cytomètre, microscopes.
  • Sources d’irradiation X et gamma.

Hors site

  • Microscopies électronique et photonique (I2BC,Gif sur Yvette), ICP-MS
  • Synchrotron (ESRF, Grenoble ; Diamond, Oxfordshire)
  • µ-PIXE (AIFIRA, Gradignan)

Cette rubrique ne contient aucun article.